Historique

Depuis sa création en 1954, l’hebdomadaire politique, économique et culturel indépendant d’Lëtzebuerger Land est un journal de référence au grand-duché de Luxembourg.

Carlo Hemmer
Carlo Hemmer

Fondé par Carlo Hemmer, le Lëtzebuerger Land voulait combler le vide créé par la disparition de la presse libérale d’avant-guerre et offrir une tribune aux auteurs qui ne voulaient pas s’exprimer dans les quotidiens partisans.

La première édition du Lëtzebuerger Land est datée du 1er janvier 1954. Depuis ses origines, le journal tenta de se différencier de la presse quotidienne par ses articles analytiques détaillés et par des forums de discussion de haut niveau. Si le Lëtzebuerger Land fut à ses débuts soupçonné d’être un organe de la grande industrie, force est de constater que l’hebdomadaire a depuis toujours ouvert ses pages aux questions sociales et écologiques.

Leo Kinsch
Leo Kinsch

Le fondateur du Lëtzebuerger Land, Carlo Hemmer (1913-1988), fut collaborateur de la Luxemburger Zeitung avant la guerre. Il avait créé l’organe du mouvement des auberges de jeunesse, De Kompass. Après la guerre, il fut le secrétaire général de la fédération des industriels FEDIL et publia L’Écho de l’industrie. Leo Kinsch (1926-1983), qui avait fait des études de journalisme à Paris et avait été rédacteur de L’Écho de l'industrie, avait racheté le journal en 1958, après la nomination de Carlo Hemmer au poste de directeur de la Commission européenne à Bruxelles.

Le 22 décembre 1982, le journal passa aux mains des Éditions d’Letzeburger Land s.à r.l., et finalement, le 28 juin 1986, à celles de la Fondation d’Lëtzebuerger Land. Depuis ce jour, le journal est à cent pour cent la propriété d’une fondation d’utilité publique qui assure son indépendance éditoriale et économique. Le Lëtzebuerger Land est financé par la vente en abonnement et au numéro, par la publicité et par l’aide à la presse de l’État.

Le Lëtzebuerger Land est produit par une rédaction de neuf personnes et une centaine de collaborateurs réguliers ou occasionnels. Après les deux propriétaires-éditeurs, les rédacteurs en chef s’appelaient Lucien Thiel (1981-1989), Jean-Marie Meyer (1990-1992 et 1996), Mario Hirsch (1998-2006) et Romain Hilgert (à partir de 2014). Les gérants de l’entreprise s’appelaient Jean-Paul Hoffmann (1990-1996), Romain Kohn (1996-1998) et Romain Hilgert (à partir de 2004).

à la une